Étude > CAMPAGNE DES MÉDECINS DU MONDE
2015

CAMPAGNE DES MÉDECINS DU MONDE

La campagne «Make a child cry» a été conçue par l’agence DDB Paris pour sensibiliser le public aux actions de vaccination des enfants effectuées par Médecins du monde. Le déroulement de la diffusion de cette campagne a joué un rôle important dans l’impact qu’elle a pu avoir sur le public. En effet la publication, la diffusion télévisuelle et l’affichage se sont faits en deux temps. La première partie de la campagne consistait à exposer le public à une image considérée choquante – la vue en très gros plan d’un jeune enfant en pleurs – accompagnée du slogan«faire pleurer un enfant» ...
Campagne d'affichage pour collecter des dons - Médecins du monde Campagne d'affichage pour collecter des dons - Médecins du monde Campagne d'affichage pour collecter des dons - Médecins du monde

Entretien conception

Marine Hakim (M.H) directrice associée, commerciale en charge du client, Benoît Oulhen (B.O) concepteur-rédacteur, de l’Agence DDB Paris, interviewés en 2016.

Pouvez-vous nous présenter votre agence et ce que vous faites, ainsi que vos principaux clients?
B.O : DDB, vaste sujet. (rires)

Voir l’entretien

IMAGE

CAMPAGNE DES MÉDECINS DU MONDE

Entretien diffusion

Justine Roche (J.R), Communication et Publicité, interviewée en 2016.

Quel rôle avez-vous joué pour que cette campagne puisse exister? (Nous pensons à la recherche d’une agence, les directives ou le briefing donné à l’agence)
J.R : Je suis en charge des campagnes publicitaires chez Médecins du monde,…

Voir l’entretien

Entretien reception

Lucie (L), Alexandre (A) et Lucas (Lu), élèves de 4e, interviewés en avril 2016.

Nous venons de vous montrer le film Makeachildcry, quelles sont vos premières impressions?
L : J’ai eu de la peine pour ces bébés, mais après je me suis sentie rassurée.
Lu : Oui, moi aussi. À la fin, ils se calment.

Voir l’entretien

Entretien médiation

La campagne «Make a child cry» a été conçue par l’agence DDB Paris pour sensibiliser le public aux actions de vaccination des enfants effectuées par Médecins du monde. Le déroulement de la diffusion de cette campagne a joué un rôle important dans l’impact qu’elle a pu avoir sur le public. En effet la publication, la diffusion télévisuelle et l’affichage se sont faits en deux temps. La première partie de la campagne consistait à exposer le public à une image
considérée choquante – la vue en très gros plan d’un jeune enfant en pleurs – accompagnée du slogan «faire pleurer un enfant».

Voir l’entretien