Étude > CAMPAGNE DE L’ANLCI
2013

CAMPAGNE DE L’ANLCI

Changer le regard du publicVirginie Lamontagne, chargée de mission nationale au sein l’AN-LCI, et donc commanditaire des images, a révélé, en parlant des conditions de naissance de cette campagne, comme le point fondamental de départ la volonté de changer le regard sur l’illettrisme auprès du grand public. L’agence a souhaité mener une campagne apportant un message positif et non-stigmatisant, à savoir : l’illettrisme, bien qu’étant un handicap, est une situation de laquelle il est possible de se sortir…
Publicité pour lutter contre l'illettrisme - pub Mascara, choc

Entretien conception

Jean-Jacques Sebille (J-J.S), Directeur Général Adjoint, chez DDB, interviewé en avril 2014.

Nous voulions commencer tout simplement par le processus créatif. Comment s’est passée la genèse du projet, comment est née la campagne? Avez vous-même eu d’autres idées, était-ce la première?

Voir l’entretien

IMAGE

CAMPAGNE DE L’ANLCI

Entretien diffusion

Virginie Lamontagne (V.L), service communication à l’ANLCI, Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme, interviewée en mars 2014.

Nous allons parler de la campagne grande cause nationale. Est-ce que vous pourriez nous parler de l’objectif originel de la campagne, d’où elle est partie ?…

Voir l’entretien

Entretien reception

Hugo (H), Coraline (C), Tom (T) et Maxime (M), élèves de 3ème d’un collège de Montigny-le-Bretonneux, interviewés en avril 2014.

Les textes produits après avoir vu les images 2 secondes
H : La première image me fait penser aux vacances d’été. La deuxième au cinéma, la troisième à Boulanger, la quatrième à Samsung.
T : À chaque image, il y a un personnage ou un objet pour chaque besoin d’une personne,…

Voir l’entretien

Entretien médiation

Cette campagne de l’hiver 2013 se compose de trois visuels, sur chacun d’entre eux est présentée une personne sans-abri dans la rue. L’image est travaillée grâce à une superposition :sur la photo principale est positionnée une autre photographie, tirée du passé de la personne. Sur le document que nous avons choisi, une femme est allongée à même le sol dans la rue, tandis que l’image qui est superposée la montre étendue sur la plage. Nous sommes ainsi plongés à la fois dans son présent, et dans son passé, ces deux moments juxtaposés forment le corps d’une seule et même personne…

Voir l’entretien