Étude > CAMPAGNE DE L’ASSOCIATION AURORE
2015

CAMPAGNE DE L’ASSOCIATION AURORE

Cette image (Christian Dehors) est issue d’une campagne composée de trois affiches différentes (Christian Dehors, Jean-Paul Galère et Yves Sans-Logement) réalisée pour l’Association Aurore en avril 2015 par Rémi Noël et le photographe Philippe Lopez. Cette campagne a été vue durant quelques jours dans les rues de Paris grâce au diffuseur Urban Act qui les a affichées de manière « clandestine »…

Entretien conception

Rémi Noël (R.N) concepteur de l’image, Philippe Lopez (P.L) photographe de l’image, Lou Maraval (L.M) chargée de communication de l’Association Aurore, interviewés en mars 2018.

Qui était le commanditaire du projet?
R.N : Il n’y avait pas de commanditaire, c’est moi qui suis allé voir l’association Aurore afin de leur proposer mon idée. J’avais déjà travaillé avec d’autres associations et ce procédé d’aller chercher les associations est assez courant.

Voir l’entretien

IMAGE

CAMPAGNE DE L’ASSOCIATION AURORE

Entretien diffusion

Le diffuseur (Urban Act) ne souhaitant pas répondre à nos questions, nous avons donc dû réaliser ce semblant d’entretien en allant chercher les réponses nous-mêmes, auprès de l’association Aurore et du concepteur, mars 2018…

Voir l’entretien

Entretien reception

Adrien (A) en 3e à Antony, Justine.C (J.C) en 3e à Antony, Steffanie (S) en 4e à L’Haÿ-les-Roses, Justine.M (J.M) en 4e à L’Haÿles Roses, interviewés en avril 2018.

Maintenant que vous pouvez regarder cette image sans limite de temps, est-ce que vous le comprenez de la même manière que la première fois? Est-ce que sa signification a changé?…

Voir l’entretien

Entretien médiation

Cette image (Christian Dehors) est issue d’une campagne composée de trois affiches différentes (Christian Dehors, Jean-Paul Galère et Yves Sans-Logement) réalisée pour l’Association Aurore en avril 2015 par Rémi Noël et le photographe Philippe Lopez. Cette campagne a été vue durant quelques jours dans les rues de Paris grâce au diffuseur Urban Act qui les a affichées de manière « clandestine ».

Voir l’entretien