Étude > CAMPAGNE DU SAMU SOCIAL
2010

CAMPAGNE DU SAMU SOCIAL

Parmi les informations collectées au cours de cette enquête, celle sur la question de la figuration d’un milieu hostile et sur ses limites de représentation est à noter. En effet, lors de l’analyse des discours des parties prenantes du circuit de la culture, nous avons relevé que chaque interlocuteur s’interroge sur cet aspect. Ainsi, si pour les producteurs, l’image est en effet sombre, elle a une esthétique soignée et des jeux de lumière. Au contraire, les collégiens s’attardent en détail sur l’atmosphère lugubre que véhicule l’image, mais ne perçoivent pas cette volonté esthétique : son caractère artistique ...
Publicité du Samu social,

Entretien conception

Comment est née l’idée de cette campagne? Quelles ont été les idées principales qui ont guidé la création?
L’idée de la campagne est venue suite à une discussion avec le docteur Xavier Emmanuelli, le fondateur du Samu social. Ce dernier nous expliquait comment allait se dérouler la maraude de nuit à laquelle nous allions assister.

Voir l’entretien

IMAGE

CAMPAGNE DU SAMU SOCIAL

Entretien diffusion

Voir l’entretien

Entretien reception

Lou (Lo), Léa (L), Pablo (P) & Joséphine (J), élèves de 5e au collège Buffon, interviewés en mai 2014.

Remarques écrites des collégiens
Lo : Ça fait un peu peur. On dirait qu’il mange le trottoir, et il a l’air de souffrir
L : C’est drôle parce que son corps est mangé par le sol. J’ai l’impression qu’il est là depuis très longtemps !
P : C’est très étrange. On voit que la moitié de son corps, comme si il avait été aspiré par le sol. En plus, on dirait qu’il a peur.

Voir l’entretien

Entretien médiation

Parmi les informations collectées au cours de cette enquête, celle sur la question de la figuration d’un milieu hostile et sur ses limites de représentation est à noter. En effet, lors de l’analyse des discours des parties prenantes du circuit de la culture, nous avons relevé que chaque interlocuteur s’interroge sur cet aspect. Ainsi, si pour les producteurs, l’image est en effet sombre, elle a une esthétique soignée et des jeux de lumière. Au contraire, les collégiens s’attardent en détail sur l’atmosphère lugubre que véhicule l’image, mais ne perçoivent pas cette volonté esthétique : son caractère artistique...

Voir l’entretien