Logo Images Education
drapeaux
Logo Images Analyses
Activité 1

Le sténopé

 
Faire de la photographie sans appareil photo, c’est possible! Le sténopé est un dispositif optique fait d’une boîte où la lumière ne peut rentrer que par un trou minuscule percé sur l’une des faces. Il est très simple à réaliser et à utiliser. Il n’y a que la phase de développement en laboratoire pour obtenir les épreuves finales qui demande un peu de matériel et de manipulation.
Le matériel nécessaire
Il te faut faire un bon choix de boîte: étanche à la lumière et que tu puisses tout de même ouvrir et fermer simplement. Du ruban adhésif noir d’électricien. De la peinture noire mate. Un clou ou une aiguille. Une barquette en aluminium. Du papier photo au format de la boîte choisie. Pour le développement, un matériel plus conséquent te sera demandé (activité à venir prochainement).
Image de notionImage de notion
Activité 1

Le sténopé

La fabrication du sténopé
Un trou, le plus rond possible, doit être fait dans la boîte: env. 0,5 mm de diamètre! Deux solutions: soit directement sur la boite avec une aiguille/un clou fin, soit en préparant le trou sur une «plaque» que l’on fixe ensuite. Dans ce cas, on peut découper un carré dans le fond d’une barquette en aluminium. Sur lequel, on tape d’un coup sec avec un petit clou et un marteau. Un morceau de scotch noir ferme le trou à l’avant. C’est l’obturateur.
 
Il faut rendre ensuite l’intérieur de la boite entièrement noir et mat avec de la peinture ou du papier pour éviter les reflets lumineux. Il ne reste qu’à y installer le papier sensible. Cela doit se faire dans une pièce noire ou munie d’une ampoule spéciale dite inactinique. Le papier doit être placé à l’opposé du trou, sa taille variant suivant la profondeur de la boîte. Fais attention à ce que l’obturateur et la boîte soit bien fermé avant de rallumer la lumière.
Image de notion
Activité 1

Le sténopé

Son utilisation
Maintenant choisis ce que tu veux photographier, installe le sténopé sur une surface stable et ouvre l’obturateur. Le temps de pose est difficile à déterminer. Il faut souvent plusieurs utilisations pour l’établir. Attention au sujet que tu prends, si tu le veux net, il ne faut pas qu’il bouge. Mais tu peux expérimenter pour observer les différents résultats: en bougeant doucement l’objet durant la pose par exemple! La prise se finit en refermant l’obturateur.
Le développement
La dernière étape et non la moindre reste le développement en laboratoire. Il se fait comme pour l'installation du papier sensible dans le noir ou sous une lumière inactinique. Il faut alors plonger ton papier dans un bain révélateur puis dans un bain d’arrêt et enfin dans un bain de fixateur. Il ne te reste qu’à rincer ta photographie et la laisser sécher. L’image obtenue est en négatif, une autre étape est nécessaire pour la passer en positif: le tirage.
Image de notionImage de notion
Page précédente
1.
2.
3.
Page suivante