Logo Images Education
drapeaux
Logo Images Analyses

Le montage

Image de notionImage de notion
Le plan : unité de base du film
Un plan est un ensemble d’images enregistrées sans interruption par la caméra. Il est considéré comme l’unité de base d’un film. Au cinéma, on va passer d’un plan à un autre pour construire une narration grâce à un procédé d’assemblage: le montage. Il permet de changer soit de lieu, d’action ou d’acteur, mais avec des règles de base. Un acteur sortant à gauche de l’image doit rentrer par la droite. Sinon il s’agit d’une erreur nommée un faux raccord.
 
Lorsqu’un objet est déplacé de son emplacement initial entre deux plans, ion parle aussi de faux raccord. Ces erreurs sont des oublis de reconstitution entre deux scènes. Il faut savoir qu’au cinéma, celles-ci sont tournées dans le désordre et en plusieurs prises. C’est le clap de début qui donne aux monteurs le numéro de la prise nécessaire à l’assemblage final. Le son qu'il produit permet aussi la synchronisation du son et de l’image.

Le montage

Image de notion
Le plan-séquence et le plan-cut
On peut repérer des plans spécifiques comme le plan-séquence et le plan-cut. On parle de séquence dans un film quand il y a une unité de temps, de lieu et de narration. Le plan-séquence est un plan unique, sans aucune coupure d’images, qui couvre l’ensemble d’une séquence. Hitchcock pour «La Corde» a même tenté de faire un film en un seul plan. Le plan-cut, au contraire, est un plan court qui vient interrompre un plan d’ensemble.
L'effet Koulechov
Observez le visage de cet homme à coté de l’image d’une tombe puis le même à côté d’une pâtisserie. Vous prêterez de la tristesse au premier visage alors que vous accorderez de l’envie à l’autre. Pourtant l’image de ces deux hommes est la même. Le spectateur interprète les images dans leur succession et non indépendamment les unes des autres. Cet effet est à la base de la narration cinématographique décrite par Lev Koulechov, cinéaste russe.
Page précédente
1.
2.
Page suivante