Logo Images Education
drapeaux
Logo Images Analyses

La construction de l'image

Image de notion
Les formats de diffusion
Il existe deux formats principaux d’image utilisés pour réaliser la prise de vue et projeter ou diffuser un film: le 4:3 qui est le format presque carré de la télévision et le 16:9 qui est le format large et rectangulaire du cinéma. Ce rectangle peut s’élargir pour créer les formats panoramiques du cinémascope. Dans ces différents format d’écran, les éléments auront une présence et une taille variables selon les les intentions et parfois les contraintes du réalisateur.
Le cadrage : l'échelle des plans
Les éléments de la scène peuvent êtres cadrés selon différents plans. Du plus proche au plus large, voici les plus usuels: le très gros plan montrant le détail (1), le gros plan pour focaliser le regard (2), le plan rapproché qui est plus intime (3), le plan rapproché taille et le plan américain à mi cuisse pour voir le revolver du cowboy (4), le plan pied qui permet d’avoir le personnage en entier (5), le plan général qui montre tous les acteurs et le décor(6).

La construction de l'image

Image de notionImage de notion
Les angles du dialogue : champ / contre-champ
Pour simuler un dialogue face à face, on utilise couramment la méthode du champ/contre champ. On place la caméra en diagonale pour avoir l’amorce de l’acteur 1 qui ne parle pas, ici de dos à gauche, épaule droite dans l’image A. Quand il parle, on le voit de face dans l’image B et on voit alors l’épaule gauche de l’acteur 2 qui lui faisait face dans l’image A. Chacun récite son texte devant la caméra, le dialogue est ensuite reconstruit au montage.
Champ et hors-champ
Le champs est ce que l’on voit (la tête en gros plan), le hors champs est ce qui sort de l’image mais que l’on pressent (le reste du corps). La continuité imaginée des éléments hors du cadre, appuyée par les sonorités, sont des indices permettant aux spectateurs de s’immerger dans le film. Cette notion de spatialité suggérée caractérise particulièrement le cinéma.

La construction de l'image

Image de notion
Le regard
Certains plans instaurent une proximité entre les personnages et le spectateur. Les deux plus connus sont le regard caméra et la caméra subjective. Dans le premier, l’acteur regarde directement l’objectif. Ce regard peut être particulièrement troublant pour le spectateur car l’acteur semble s’adresser directement à lui. La caméra subjective donne à voir la scène à travers les yeux d’un personnage. Le spectateur partage la même vision que l’acteur.
Plongée et contre-plongée
Le positionnement de la caméra permet des prises de vue influençant la perception du spectateur. Ainsi, on parle de plongée et de contre-plongée. Pour effectuer une plongée, on place la caméra au-dessus de ce qui est filmé. Elle instaure une impression de domination du point de vue qui écrase le sujet. Alors que la contre-plongée, où la caméra est placée sous le sujet, accentue la perspective et par là même le caractère impressionnant et gigantesque.
Page précédente
1.
2.
3.
Page suivante